3 générations, 1 passion 3 générations, 1 passion

Bernard & Joseph Heylen

3 générations, 1 passion

Notre ADN est profondément enraciné dans le sol argileux flamand. Notre histoire est celle d’une entreprise 100 % familiale, qui a vu le jour et qui a grandi dans la région du Rupel en Flandre. L’expertise acquise par les trois générations nous permet de créer aujourd’hui les solutions de demain. 

1907

Deux fils de meunier découvrent la machine à vapeur lors de la révolution industrielle. Ils lancent la première briqueterie de la famille Heylen dans la région du Rupel, en Flandre. Avec une argilière modeste, certes, mais plein d’ambition.

1914-1918

Les rails étaient essentiels pour le transport de l’argile et des pierres. Durant la guerre, cependant, ceux-ci étaient réquisitionnés par les Allemands. Mais les frères Bernard et Modest Heylen étaient déterminés : une nuit, ils récupèrent les rails et les enterrent. Une fois la guerre terminée, ils étaient les premiers à pouvoir relancer la production. Modest Heylen est décédé peu de temps après le début de la guerre.

1940-1945

La Seconde Guerre mondiale a constitué le deuxième conflit majeur auquel notre pays a été confronté en peu de temps. Durant cette période, la demande de briques était nulle, étant donné que les priorités étaient ailleurs. Toutes les usines Heylen sont donc restées inactives durant la guerre.

1960

Construction d’un énorme four à réverbère. Trois fours Hoffmann assurent la production. Les charges sont désormais levées à l’aide de chariots élévateurs. 

1966

Automatisation de la briqueterie de Terhagen, l’usine dispose désormais 2 fours tunnels et de chambres de séchage automatiques. 
Construction d’une briqueterie à Veldwezelt par Joseph Heylen, fils aîné de Bernard.

1995

La deuxième génération se sépare, les trois frères se partagent les trois usines. À partir de ce moment, Joseph Heylen continue seul.

2004

En 2004, le fils, Wim Heylen, a l’honneur de reprendre les rênes de l’entreprise familiale et de garantir son avenir. 

2011

En 2011, l’usine de Veldwezelt s’intègre à un ensemble plus vaste. La continuité de l’entreprise est ainsi garantie. 

2016

En 2016, les plaquettes de parement écologiques voient le jour. Cette toute nouvelle usine de plaquettes de parement, développée par Matthieu van de Berg et Wim Heylen, s’intègre rapidement à un grand groupe. Cette collaboration leur permet d’introduire rapidement de nouvelles innovations dans le secteur de la céramique traditionnelle. La presse à brique, la chambre de séchage hybride et le four tunnel à faible consommation de gaz sont quelques-unes des innovations développées par l’usine de plaquettes de parement. 

2018

La tradition de l’argile est profondément ancrée. En 2018, Wim Heylen lance Smoked Bricks/Joseph Bricks, entreprise nommée en l’honneur de son père Joseph Heylen.